Cambodge – Projet Green School – Association PSE (Pour un Sourire d’Enfant)

Il y a quelques jours nous avons rejoint le petit village de Keo Phos. Nous avions entendu parler de la Green School sur les réseaux sociaux. Après quelques échanges par mail avec Stéphane le créateur du projet, nous décidions de partir à la rencontre de cet homme qui vit depuis un an au Cambodge (Après 74000 km en moto à travers l’Asie).
Stéphane, après une première fugue à 8 ans et une seconde à vélo à 13 ans, a arrêté l’école très jeune. Il connaît la rue pendant des années et fait différent métiers ; de berger à fakir en cabaret, en passant par coursier à vélo. Il s’offre une vie de voyage et de liberté. Il revient en Asie après l’avoir connu 20 ans auparavant. Stéphane est choqué par la gestion des déchets par les autorités et le comportement des locaux concernant l’utilisation des emballages. Depuis 4 ans, il sensibilise les habitants à l’écologie et au respect de l’environnement. La Green School en est le dernier maillon. Il souhaite changer les choses grâce à l’éducation ainsi qu’avec des messages de propagande écologique.
Depuis 3 mois, il a posé ces quelques affaires et sa moto à Keo phos, un village de pêcheur et de dockers. Son projet permet aux enfants du village, certains n’étant pas du tout scolarisés, d’assister à des cours en anglais et de les sensibiliser à l’environnement notamment à la gestion des déchets. Stéphane nous a permit d’aller au coeur du village où les conditions de vie sont précaires, beaucoup d’alcool et de drogue. Peu d’enfant ont accès à l’école. Les habitants nous ont livré leurs rêves dans leur langue, le khmer.
Nous avons aussi pu assister à la leçon de l’après midi avec les enfants. Nous vous invitons à découvrir son projet sur sa page facebook « The Green School Cambodia ».
Il accueille actuellement 5 volontaires qui aident à la construction du futur logement des bénévoles, de Dan et de lui-même car ils vivent en ce moment dans une petite maison loué chez un villageois mais qu’ils doivent rendre dans quelques semaines. Les bénévoles assurent aussi une activité sportive auprès des enfants ainsi que de l’aide durant les cours. Dan est un jeune khmer préoccupait par les questions d’environnement de son pays. Il accompagne Stéphane quotidiennement en l’aidant à la traduction auprès des habitants et en l’assistant dans ce projet. Stéphane aimerait parrainer Dan afin qu’il devienne instituteur dans l’école du village et qu’il promouvoit les valeurs de l’écologie dans son pays (une campagne de crowdfunding va sortir prochainement, nous vous la partagerons).
Le soir, nous avons partagé un repas au bord de la mer avec les amis pêcheurs de Dan sur une maison en piloti. Crabes et petites crevettes au menu en compagnie des autres volontaires, nous avons passé un super moment tous ensemble. Si vous souhaitez aider Stéphane dans son projet, matériellement, financièrement, physiquement, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous mettrons en lien avec celui-ci.

En retournant à Phnom Penh, nous sommes allées dans l’association PSE, Pour un Sourire d’Enfant. Nous avons fait la connaissance de Laure, qui est en stage pour l’ONG depuis 6 mois. Elle nous a fait visiter le centre et nous a permit de récolter les rêves de quelques étudiants. Pour Un Sourire d’Enfant a pour mission de sortir les enfants de l’extrême misère et de les conduire à un métier qualifié, digne et correctement rémunéré. Pour cela, 6 programmes principaux adaptés au besoin des enfants ont été développés : nourrir, soigner, protéger, éduquer, former à un métier, et aider leurs familles. Un film est sorti en octobre 2016 retraçant l’histoire de l’association et a fait plus de 190 000 entrées au cinéma. Nous vous encourageons a allé le voir, son nom est « Les pépites ».

Nous vous parlerons dans un prochain article de ce que nous avons découvert à Phnom Penh : les lieux bouleversants qui retracent le génocide perpétrés par les Khmers rouges.

Et bien sûr, la semaine prochaine nous écrirons un article résumant nos 6 mois d’aventures.

Merci à tous, vous êtes plus de 1900 à nous suivre aujourd’hui sur notre page, merci encore de partager notre projet et d’en parler autour de vous, on vous retrouve très vite en Cévennes, en France ou ailleurs…

Coline et Flore