Rêves

 » Mon but est d’aider les gens par mes photos et de montrer ce qu’il se passe réellement, faire avancer les choses !Mon rêve le plus profond, celui depuis toujours est de devenir un grand photo reporter de guerre, parcourir le monde et enfin pouvoir montrer ce qu’il s’y passe. »

François, 22ans, chargé de communication pour un ONG à Alep – photographe, sud de la France.

……………………………………………….

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, plein air et gros plan

 »Je suis en service civique au Conseil de développement du parc naturel régional des pré alpes d’azur. Mon rêve … Ah si j’en avais qu’un… Hahaha !
Mon plus grand rêve ce serait de faire de l’humanitaire et de partir faire des missions (rémunérées ou en tout cas que je puisse en vivre) pour construire (ou reconstruire) des écoles et des logements dans les pays touchés par des catastrophes naturelles ou des guerres.
Ayant fait des études de journalisme, le rêve serait de pouvoir créer des vidéos de chacun de ses projets avec leur avancée en accéléré jusqu’à leur aboutissement, et de parvenir à toucher un maximum de personnes pour que les missions soient toujours plus importantes et avec plus de moyens.
Mais ce n’est pas tout ! Sinon, créer des wagons de métro à thème. C’est un de mes rêves ! Tres urbain. Tres capitaliste. Tres publicitaire. C’est un autre point de vue !
Mais mon rêve le plus énorme de plus grand rêve ? Que la question du genre et de la sexualité disparaisse. Vivre dans un monde où trans, travesti, 3e genre, androgyne pourraient être tranquille. »

Manon, 21ans, Service Civique, Cannes.

……………………………………………….

nicole

« Mon rêve est de grimper sur un volcan tel que l’Etna ou le Piton de la Fournaise lorsqu’ils sont en éruption en compagnie d’un volcanologue »

Nicole, 55ans, Auto-entrepreneur

……………………………………………….

13876302_322905908051974_1243283111096410086_n

 » Bon ben mon rêve ce serait juste que les hommes et les femmes soient égaux indépendamment de leurs sexes. C’est assez simple et naïf (j’ai l’impression d’être missFrance) mais je suis persuadé que l’égalité homme-femme conduit à réduire toutes les autres inégalités et les autres discriminations. C’est la première inégalité. La plus fondamentale. Voila ! Ah oui, que les gens lisent plus aussi. Et des bons livres. « 

Baptiste, 30 ans, Médecin et écrivain, Paris.

Retrouvez ses livres sur http://www.fayard.fr/baptiste-beaulieu

……………………………………………….

13124479_10208084186174675_1065761645883836614_n

« Nous aimerions partir en voyage à Paris ou New-York. On voudrait bien aussi des cages pour le foot et avoir l’autorisation de manger des bonbons à l’école »

Rêve commun d’une classe de CM1/CM2 de l’école de Marc Bloch, Montpellier

…………………………………………………………………..

« Tout projet commence par un rêve… dans ce cas précis, ce n’est pas le rêve d’une personne mais de cinq ! Cinq amis passionnés de sports extrêmes ayant un besoin d’aboutissement après de longues années de pratiques. Cet aboutissement, c’est ce projet : un film qui retrace un voyage d’un mois et demi à travers l’Europe pour repousser nos limites avec des images époustouflantes de spots encore méconnus ou trop peu connus. Du moutainbike au canyoning passant par le base jump nous voulons faire partager cette adrénaline et ce sentiment d’aventure qui nous est cher. »

Alexandre, 25 ans, vendeur dans un magasin de sport, Ile de France.
Julien, 22 ans, vendeur dans un magasin de sport, Ile de France.
Zacharie, 22 ans, étudiant, Ile de France.
Simon,18 ans, étudiant, Ile de France.
Lucas, 18 ans, étudiant, Ile de France.

Vous pouvez soutenir leur aventure sur : https://fr.ulule.com/live-the-dream/

……………………………………………………

« Je souhaite faire de la danse toute ma vie »

Luisa, 8ans, écolière à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Mon rêve s’est de devenir joueur NBA parce que j’aime le basket »

Dayen, 7ans, écolier à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je rêve de travailler dans un zoo avec pleins d’animaux »

Milène 8ans et demi, écolière à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« J’aimerai être une fleur qui saute »

Noëlie, 7ans, écolière à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« J’aimerai avoir des chevaux magiques qui peuvent voler et avoir un jument magique qui s’apelle Della »

Clara, 8ans, écolière à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je rêve d’être maîtresse quand je serais grande, pour apprendre aux enfants »

Eloise, 7ans, écolière à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Mon rêve est de devenir champion de karting / Mon rêve est de voir Christiano Ronaldo, il fait du foot comme moi »

Kaïs, 8ans, écolier à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« J’aimerai être la reine des neiges / J’aimerai être maîtresse / J’aimerai savoir voler pour voir la terre de haut et les gens tout petits / je souhaite trouver des treffles à 4 feuilles » Maëlle, 6ans, écolière à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je souhaite avoir pleins d’animaux sauf ceux du zoo »

Amelha, 7ans, écolière à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je souhaite travailler dans un zoo »

Emma, 6ans, écolière à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je voudrais voyager dans tous les pays du monde. »

Gabriel, 10ans, écolier à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Mon rêve est de devenir footballeur professionnel ».

Ilario, 11ans, écolier à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« J’aimerai devenir maitresse ».

Célia, 11ans, écolière à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je rêve d’être footballeur professionnel ».

Matthew, 10ans, écolier à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je rêve de devenir grumier ».

Adrien, 10ans, écolier à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je rêve d’être actrice ou chanteuse ».

Sheïneze, 9ans, écolière à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je rêve d’être dans le 15 de France de rugby et d’être rugbyman professionnel. »

Alexis, 9ans, écolier à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je rêve d’être démolisseur. »

Kyliann, 9ans, écolier à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je souhaite être pâtissière professionnelle ou aider les personnes âgés. »

Julie, 10ans, écolière à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

 « Je rêve d’être basketteur professionnel de la NBA »

Romain, 10ans, écolier à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

 « Je rêve d’être policier ou conduire des tracteurs ».

Cédric, 10ans, écolier à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je rêve de travailler dans un Zoo ».

Gaïa, 9ans, écolière à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je rêve d’être skieur professionnel. »

Yoan, 8ans, écolier à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

 « Je rêve d’être snowboardeur professionnel ».

Ismaël, 8ans, écolier à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je rêve d’être un pro au foot et d’être champion. »

Natan, 9ans, écolier à l’école publique de Pont d’Hérault

……………………………………………………

« Je rêve d’aller en Italie. »

Capucine, 9 ans, écolière à l’école publique de Pont d’Hérault.

……………………………………………………

 » Mon rêve est de réussir à être le premier français qui gravira l’ensemble des 14 sommets principaux de plus de 8000 mètres! Et cella sans oxygène! Car à ce jour seul 33 alpinistes ont réussis dont seulement 12 sans oxygène et aucun français! « 

Guillaume, 27ans, militaire.

……………………………………………………

 » Mon rêve c’est que tout le monde soit sympa et s’entende bien. Ce serait quand même chouette.
Pour le reste, ce sont plutôt des « objectifs de vie ». Je suis très heureux de la vie que j’ai et j’ai déjà pu rayer un bon nombre d’objectifs de ma liste mais malgré tout, si je pouvais visiter encore plein de pays, rencontrer plein de gens, et trouver le fantastique tatoueur qui voudra bien m’apprendre le métier, je serais à peu près comblé. »

Benjamin, 31 ans, illustrateur / photographe freelance, entre la Haute-Savoie et Paris.

……………………………………………………

 » Mon rêve est de réaliser des documentaires auxquels je crois profondément tout en vivant dans une ferme, en cultivant des plantes médicinales, en me connectant à la terre.
Je partage ma vie entre la France et le Brésil, entre milieu culturel et nature.
En France c’est un bonheur pour moi de prendre mon vélo, d’aller dans un cinéma d’arts et d’essais, d’aller boire une bière artisanale avec des amis tout en refaisant le monde.
Au Brésil, je prends soin de moi. Naturellement ma vie est plus saine. Je suis entourée de personnes qui font très attention à leur alimentation, à leurs comportements. C’est un milieu où je me développe personnellement. J’y ai découvert « la spiritualité » un mot qui fait souvent peur aux français mais dont une signification est le respect. Respect de soit, des autres, de la nature, des animaux, de la nourriture, de l’eau, du soleil, de la lune…
Je travaille actuellement avec une amie sur un projet documentaire sur les rites de passages féminins. Je pense qu’il est primordial de réactualiser les rites de passages (qu’ils soient d’ailleurs féminins ou non) pour nous reconnecter à nous-même, avancer et évoluer avec une plus grande sérénité tout au long de notre vie.
Les Rites de Passage de la femme sont des cérémonies qui ponctuent les transformations de son corps et marquent les transitons importantes de son rôle au sein du collectif. Le film va suivre trois passages principaux de la vie d’une Femme : de fille à femme (menstruation), à mère (accouchement), à femme de sagesse (ménopause). « 

Marion, 29 ans, réalisatrice de documentaire, nomade.

Découvrez le projet de Marion sur la page Facebook ‘Rites de Femmes’, vous pouvez également soutenir financièrement le film sur Ulule : fr.ulule.com/rites-femme/

……………………………………………………

 » Je rêve de devenir historien pour apporter mon savoir. « 

Noah, 10 ans, écolier à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Mon rêve serai d’être actrice, maîtresse et mannequin. « 

Eléonore, 11 ans, écolière à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Moi mon rêve c’est d’être artiste peintre ou mannequin. « 

Laureline, 10 ans, écolière à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Je rêve de devenir romancière car j’aime écrire des histoires. « 

Emma, 10 ans, écolière à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Je rêve de devenir actrice dans les films, car tout le monde me dit qu’il faut que je devienne actrice. Et aussi c’est ma passion. « 

Dharma, 10 ans, écolière à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Je rêve de devenir footballeur, de faire une émission avec Jamel Debouze et devenir chef d’entreprise. « 

Bilal, 11 ans, écolier à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Mon rêve se serai d’avoir un poulain, un cheval à moi. « 

Taïssia, 11 ans, écolière à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Mon rêve c’est de devenir patineuse et aussi de faire de la gymnastique ou professeur d’histoire. « 

Leïla, 9 ans, écolière à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Je rêve de devenir professeur d’Occitan. / Fau la pantais d’estre professor d’occitan. « 

Safia, 9 ans, écolière à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Je rêve d’être informaticien dans l’armée et avoir des centaines de chats et chiens. « 

Justin, 9 ans, écolier à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Mon rêve c’est de devenir styliste ou patineuse. « 

Flavie, 9 ans, écolière à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Je rêve de devenir photographe et de jouer au Rugby. « 

Juliette, 10 ans, écolière à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Mon rêve est d’aller au Pôle Nord et voir les ours polaires, aider les animaux et avoir un lynx. « 

Elio, 10 ans, écolier à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Mon rêve serait d’être un chat car j’ai toujours rêvé de voir ce que voit un chat. « 

Akasha, 10 ans, écolière à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Je rêverai de devenir agent immobilier ou architecte. Je rêverai aussi de passer dans des émissions. « 

Walid, 10 ans, écolier à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Je rêve de jouer dans l’équipe de foot du Brésil, de gagner la coupe d’Art Martial et de rencontrer Jean-Claude Van damme. « 

Mohamed, 10 ans, écolier à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Je rêve de devenir docteur pédiatre pour bébé et adulte. « 

Amel, 9 ans, écolière à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Mon rêve est d’être informaticien ou footballeur. « 

Ayoub, 10 ans, écolier à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Je rêve de devenir Handballeur professionnel. « 

Antonin, 9 ans, écolier à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Je rêve d’être soigneuse pour animaux. « 

Lucie, 9 ans, écolière à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Mon rêve serai d’être footballeur comme Neymour ou Messi, ou gardien comme Neuer. Mon deuxième rêve serai d’aller à la ferme de Beaumont en Haute-Normandie. « 

Dimitri, 10ans, écolier à l’école Jean Carrière au Vigan.

……………………………………………………

 » Mes parents m’ont inscrite au judo à l’âge de 3 ans pour canaliser cette sorte d’énergie que j’avais en moi. Le judo à eu énormément de bien fait sur moi, il m’a permis de grandir, et d’encaisser plus facilement les coups de la vie. Le judo, pour moi, n’est pas qu’un simple sport c’est aussi l’école de la vie. J’ai vécu des entraînements et compétitions assez exceptionnels, et mon rêve serait de pouvoir un jour les vivres à nouveau ou plutôt pouvoir me dépasser et les vivre au plus haut niveau !
Je vous souhaite à tous de réaliser vos rêves jusqu’au bout pour ne jamais rien regretter et ne laisser jamais personne vous convaincre que vous n’en êtes pas capable. « 

Noé, 19 ans, étudiante en STAPS à Font Romeu.

……………………………………………………

 » Mon rêve est plutôt simple, je voudrais découvrir le monde autant que possible, voyager, faire de belles rencontres. Je suis aussi passionné d’aviation et j’espère un jour être instructeur de planeur dans un petit aérodrome au beau milieu des Cévennes pour voler au dessus de cette merveilleuse région. En bref, je voudrais vivre de mes passions et découvrir le monde, qui j’espère sera un jour un monde juste où régnera le respect, l’entraide, le savoir et la fraternité. « 

Raphaël, 18ans, étudiant au lycée Airbus, Toulouse.

……………………………………………………

 » Moi mon rêve c’est d’aller en Egypte. Va savoir pourquoi ce pays m’a toujours passionnée. Depuis que je sais lire je veux y aller.
Et puis mon autre rêve c’est d’être pilote de rallye. Parce que les filles aussi savent conduire d’abord. « 

Chloé, 19 ans, étudiante en Economie, Ganges.

……………………………………………………

« J’ai un rêve facile. Continuer à voyager dès que je peux, et parcourir un maximum de pays pour rencontrer un maximum de personnes.
En attendant de retourner loin, je reste en Europe, j’écris à chaque retour, et je rêve à mon prochain périple, car il paraît que le plus beau voyage c’est celui que l’on n’a pas encore fait… »

Anna 28 ans, gestionnaire de projets internationaux, Paris.

Retrouvez Anna sur sa page Facebook :  » Globe-croqueuse « 

……………………………………………………

 » Mon rêve fou est justement de réaliser tous mes rêves, ou au moins une grande partie ! Et si je le peux, réaliser les rêves de mes proches. Qu’ils soient grands ou petits, fous ou simples, intouchables ou tout prêts de nous. Je serai d’ailleurs ravie dans un premier temps de partir en Alaska ou ou en Islande car mon rêve numéro 1 est de voir une aurore boréale de mes propres yeux, la photographier et partager ce moment magique avec des personnes qui me sont chères. Ensuite j’aimerai beaucoup partir avec ma famille entière un 25 décembre sur une île, au soleil, n’importe où dans le monde, car ma mère rêve de passer Noël au soleil, et comme la famille est très importante pour moi et que Noël sans la famille est non envisageable, pourquoi pas les amener tous les 15 ou 20 avec nous ? Un rêve un peu plus simple serai de me marier. Me marier avec mon chéri à l’église de mon village et que toutes les personnes importantes pour nous soient présentes pour ce jour qui est si spécial dans une vie. Ah et pour finir j’ai encore un petit rêve, rigolo, mais qui me suit depuis un petit moment. C’est d’avoir une maison avec un grand près à côté pour pouvoir y mettre un âne. Mon âne que j’espère avoir un jour. Voilà une infime partie de la liste de mes rêves. J’espère un jour les réaliser tout en partageant tout pleins de moments simples, festifs et géniaux avec mes amis, ma famille, tous mes proches, et les voir heureux, ça c’est le plus important. « 

Manon, 21ans, étudiante en Psychologie à Montpellier.

……………………………………………………

 » Mon rêve ? Me lancer en wingsuit du haut d’une montagne, la sensation de voler est tellement magique. Ou sinon de faire une grosse descente en snowboard du sommet du mont Blanc mais sans mourir ! « 

Etienne, 22 ans, pilote d’hélicoptère dans la Marine, Le Luc En Provence.

……………………………………………………


 » Mon rêve serait d’avoir une équité entre les hommes et les femmes. Qu’enfin on puisse réussir autant qu’eux sans que cela ne choque. Qu’une femme puisse affirmer ne pas vouloir d’enfants sans que cela ne choque, tout comme un homme peut décider de devenir père au foyer sans que cela ne choque. Aujourd’hui hommes et femmes devraient pouvoir assumer leurs choix sans devoir se justifier lorsqu’ils sortent des choix habituels. Je ne sais pas si ce rêve sera un jour réalisable mais je l’espère ! « .

Sylvaine, 22 ans, Conseillère préleveuse en agroalimentaire, Mazamet.

……………………………………………………

 » Mon rêve actuellement serait de retourner en région parisienne, là où j’ai grandi et d’y monter une fermette pédagogique afin de sensibiliser et faire découvrir aux enfants des cités les animaux, la nature, et des gestes quotidiens pour la protéger « .

Léa, 24 ans, étudiante en BTS protection et gestion de la nature, Montpellier.

……………………………………………………

 » Choisir un rêve n’est vraiment pas simple. Il y a un million de choses que je voudrais pouvoir faire, voyager, me marier, acheter une maison, devenir un joueur de cornemuse réputé sur mars ou Jupiter…. Etc mais il y en a un en particulier qui me tiens personnellement à coeur en ce moment. A l’âge de mes 10ans on m’a découvert un diabète de type 1, cette année cela fait 10 ans que je vie chaque jours avec ça. La maladie en elle même est un combat, certes, mais un combat plutôt tranquille je doit le reconnaître. Je m’aventurerai même à dire que la partie la plus pénible n’est pas le traitement, ou tout ce qui attrait directement au diabète, mais ce sont les préjugés, bien encrés dans les esprits. Je ne pense pas qu’on puisse en vouloir aux gens, ils ne savent pas, ou du moins ils n’en connaissent que la surface, et le passé de cette maladie ne peux pas disparaître en un claquement de doigt. Bref, tout cela ne m’a jamais empêché d’être heureux et de m’amuser. Pour toutes ces raisons , au mois de juin de vais donc réaliser mon rêve, faire le tour de France en moto 125cc pour le diabète. Je rêve de paysages, de montagnes, de plages, de petites routes au soleil. Mais je rêve aussi de pouvoir véhiculer à travers ce projet une nouvelle image du diabète en tant que maladie, oui, mais une maladie qui amorce son déclin grâce à de nouvelles inventions, aux progrès de la recherche..Etc
Mon rêve secret est de ne plus entendre dire que le diabète empêche de faire du sport, de manger ce que l’on veux, de vivre! Et quoi de mieux que de mêler cela à une aventure merveilleuse?!
En juin je me lancerai donc à la conquête de la France pendant 15 jours pour réaliser mon rêve, et je souhaite à tout le monde de pouvoir réaliser le sien « .

Guillaume 21 ans , étudiant en BTS communication, Montpellier.

……………………………………………………

 » Mon rêve? je n’en ai pas un en particulier. J’aimerais déjà que la paix règne sur notre monde, que tout le monde sois heureux et puisse pleinement profiter de la vie. Ensuite je voudrais réussir à accomplir plus tard le métier de mon choix. je rêve de voyager, de visiter le monde entier avec ma meilleure amie et je souhaite que mes proches restent en bonne santé. Quand j’étais petite je souhaitais aussi avoir mon propre cheval et même si je ne monte presque plus je garde quand même cette idée en tête, j’en ai tellement rêvé. »

Rosalie, 15 ans, lycéenne à Jean Jaurès à Saint Clément de rivière.

……………………………………………………

11038872_10207524291857667_5189573643675290036_n« Que toutes les personnes qui ont perdu leurs rêves d’enfant les retrouvent sur les voies oniriques d’un arc en ciel irisé de bonheur ».

« Navigue sur l’eau grise, fonce droit devant, car les rêves se brisent sur les écueils du temps… » (Thierry Noëll, Cap Horn 1978) »

Thierry (un rêveur), 54 ans, zoologiste, chargé de mission pour développer les activités universitaires dans les quartiers prioritaires

……………………………………………………

 » Alors, mon rêve à moi c’est d’avoir une maison en bois, type chalet, perdue au milieu de la forêt. Avec un grand terrain pour mes animaux (chiens, chevaux, etc…). J’y vivrai avec ma femme Mathilde et nos enfants. On aura également un potager et quelques animaux de ferme (vaches, cochons, poules, chèvres,…) afin d’être le plus auto suffisantes possible. On partagera ce style de vie avec nos amis avec qui ont fera un peu de troc pour partager nos récoltes. Je rêve d’une vie relativement simple, dans le respect et l’harmonie de la nature. Valeurs que je souhaite transmettre à mes enfants, et aux gens qui m’entourent. Mathilde travaillera avec des enfants handicapés et moi je travaillerai dans la mise en place de meilleures conditions d’élevage et d’abattage des animaux destinés à la consommation humaine. Je ferai également de l’éthologie avec les chiens. Je ne souhaite pas être spécialement riche. Je veux juste pouvoir vivre correctement, emmener ma famille en vacances, faire des cadeaux à ma femme, faire plein de tatouages… »

Maëlys, 23ans, étudiante en master 1 comportement animal et humain à Rennes

………………………………………………………………………………………….

« Je sais que j’ai plusieurs petits rêves du genre voyager dans tel ou tel pays, voler en parapente ou faire un tour en montgolfière ! Mais alors LE rêve c’est difficile de choisir… je pense qu’au fond mon rêve ça serait de partir en Indonésie et d’aller m’occuper des gibbons ! Parce que je trouve que les singes en général sont des animaux très humain finalement et le fait de pouvoir m’en occuper et sauver leur espèce ça serait un vrai bonheur pour moi. »

Coralie, 21 ans, étudiante en biologie et écologie

………………………………………………………………………………………….

 » Mon rêve est simple. Réussir mes examens pour me permettre de faire le métier que j’aime, grâce a cela je pourrais être épanoui dans ma vie professionnelle et vivre entourer des gens que j’aime. « 

Anaïs, 20 ans, étudiante en marketing et vente.

………………………………………………………………………………………….


 » Alors je ne pense pas être originale en disant que mon rêve serait de voyager partout dans le monde afin de découvrir différentes cultures.
Sinon professionnellement, le monde de la beauté et de la mode me passionne, mon rêve serait donc de lancer ma ligne de produits de beautés ou de prêt à porter.  »

Marion, 17ans, lycéenne au Vigan, Molières Cavaillac.

………………………………………………………………………………………….

 » Mon rêve ? Partager ma passion avec le plus de personnes possible. J’aimerais être sur scène tous les soirs, danser, chanter, jouer, juste partager des moments spéciaux avec un public, les voir sourire et peut-être leur apporter un peu de bonheur ou leur faire oublier le quotidien le temps d’un spectacle. J’aimerais pouvoir me lever tous les matins en sachant que le soir je serais sur scène en train de faire ce qui me rend la plus heureuse au monde; danser et partager cela avec les gens. J’aimerais que la danse devienne pour moi un moyen de communiquer avec les autres, créer des liens, un moyen de leur apporter quelque chose. « 

Jade,18 ans, étudiante en cinéma et en danse en formation professionnelle du danseur à Epse Danse à Montpellier

………………………………………………………………………………………….

 » Mon rêve c’est réussir dans ma vie, partager plein de bon moment avec ma famille et mes amis proches, avoir une vie de famille, être heureux et épanoui, beaucoup voyager et faire du bien aux personnes qui m’entourent.  »

Loïc, 25 ans, entrepreneur, Montpellier

………………………………………………………………………………………….

 » Mon rêve est assez commun finalement puisqu’il s’agit comme beaucoup d’autres de voyage. Cependant, son originalité tient dans l’importance qu’à ce pays à mes yeux. Ce pays c’est l’Ukraine, là où je suis née et où j’ai passé 2 ans de ma vie avant d’atterrir en France avec les 2 personnes les plus merveilleuses que j’appelle aujourd’hui « papa » et « maman ». Retourner là bas donc reste un de mes rêves les plus importants, j’ai en effet une fascination pour ce pays depuis toujours, normal me direz vous. Pourtant c’est un pays et une culture inhabituelle pour nous, européens. Et cependant c’est une passion pour ce pays que je nourris de jour en jour et j’espère sincèrement que mon rêve se réalisera, pas qu’une fois et peut-être le pousser plus loin, jusqu’à apprendre la langue… « 

Anna, 16 ans, lycéenne au Vigan, Saint Julien de la Nef

………………………………………………………………………………………….

 » Mon rêve, serait de voir Le Nouveau Montpellier se développer dans chaque grandes villes de France et d’installer une pérennité pour le projet dans l’ensemble de ces villes.
Si j’ai ce rêve, c’est parce que je pense qu’aujourd’hui la jeunesse est fortement sous-estimée voir même méprisée. On entend souvent des remarques, comme quoi les jeunes sont feignants, qu’ils n’ont pas envie de travailler, qu’ils n’ont pas de culture… Il y a une discrimination de fond qui s’est installée vis-à-vis de la jeunesse.
Ce projet me tient à cœur, car j’ai l’espoir que les jeunes vont se réapproprier l’information. Ils ont connaissances des codes des réseaux sociaux et ont pris l’habitude de s’exprimer publiquement. A côté de ça, l’information diffusée par les médias mainstream ne reflète pas toujours la réalité. Le Nouveau Montpellier est un média participatif pour que les jeunes apprennent à la fois à utiliser à bon escient les nouveaux moyens de communication et aussi pour les pousser à mieux comprendre les enjeux de notre société. Développer l’esprit critique, comme tout bon journaliste qui se respecte.
C’est pourquoi à l’heure actuelle, notre principal objectif est de mettre en place un modèle économique afin de protéger ces valeurs qui nous sont précieuses. On rêve de créer une communauté solidaire de gens honnêtes et passionnées, qui prennent part à l’information locale. Un rêve qui se concrétisera avec la naissance de plusieurs antennes : Le Nouveau Toulouse, Le Nouveau Lyon, Le Nouveau Paris, Le Nouveau Bordeaux, Le Nouveau Marseille… Pour former un tout : Le Nouveau Média. Un média participatif, ouvert, qui est prêt a donner la chance à chaque jeune soucieux de contribuer à l’information. Quelque soit son origine, ses compétences, sa spécialité, il y a de la place pour tous. Les musiciens, les psychologues, les scientifiques, les ingénieurs, les commerçants, les curieux, les sportifs… L’information touche tout le monde. Elle est universelle. « 

Simon, 26 ans, porteur de projet, directeur de publication Le Nouveau Montpellier

………………………………………………………………………………………….

 » Mon rêve c’est de voyager H24 ! « 

Mia, 24 ans, rédactrice web, Aix en Provence

………………………………………………………………………………………….

 » Personnellement si j’ai un rêve, il n’est pas concrètement défini. Il y a pourtant une chose que j’aimerai faire plus tard, c’est voyager! Voyager plus particulièrement dans les pays du tiers monde.. Découvrir de nouveaux horizons, de nouvelles cultures, de nouvelles manières de penser, de vivre. Cette passion du voyage me vient de mes parents qui m’ont amené mon frère et moi en Indonésie en 2006 durant 2 mois, puis en Inde en 2007 durant une période de 3 mois et demi d’itinérance. Je pense que je ne verrais pas le monde de la même manière si je n’avais pas fais ces voyages… C’est une sorte d’ouverture d’esprit, qui fait mûrir et prendre conscience de la chance que l’on a de vivre dans un pays d’Europe! J’aimerais retourner en Inde, oui, ce serait un rêve! Tout y est si différent, et on en revient changé à jamais. C’est à faire une fois dans sa vie je pense, juste pour se rendre compte que le monde n’est pas seulement comme on le voit à la télévision ou dans les livres d’histoire-géo.
Je peux dire que oui, si j’ai un rêve c’est bien celui ci ! « 

Thomas, 17 ans, lycéen au Vigan

………………………………………………………………………………………….

 » Mon rêve à moi serait de participer à la construction d’un monde meilleur en sensibilisant les gens à l’éducation, au vivre ensemble, à l’écologie, à l’entraide, au partage et à de petits gestes quotidiens qui mis bout à bout auraient un impact sur le développement du monde dans lequel nous vivons.  »

Sacha, 22ans, étudiant en Psychologie à Montpellier

………………………………………………………………………………………….

 » Mon rêve est d’aider les personnes en situation précaire à résoudre leurs difficultés quotidiennes. Lutter contre l’exclusion sociale en favorisant l’autonomie et la socialisation des personnes ou des familles en difficulté. Être une actrice du développement social en milieu urbain ou rural. Il s’agit d’avoir un sens psychologique pour côtoyer des personnes dans la précarité et parfois des situations d’agressivité, avoir le sens du contact et de l’écoute, de l’aide et de la diplomatie. Mon rêve est donc de persévérer pour faire de ce monde un monde meilleur et plus équitable avec les moyens dont dispose le gouvernement pour permettre à ses familles une vie plus confortable et se rapprocher un peu plus de leur rêves eux aussi… »

 

Alison, 21 ans, étudiante conseillère en économie sociale familiale à Montpellier

………………………………………………………………………………………….

 » J’ai plusieurs rêves mais celui qui me tient le plus à cœur est lié à une réelle émancipation de la Jeunesse, un éveil général de la conscience des jeunes. Permettre d’entrevoir une autre manière de composer avec le monde, ouvrir une fenêtre sur une vision nouvelle, clamer une meilleure alternative pour notre société est un challenge que nous pouvons relever parce que nous sommes la Jeunesse de ce monde et nous sommes son futur.
Mon souhait est de permettre à la Jeunesse de s’approprier sa réelle place car elle est le pilier fondamental de notre société. C’est aussi pourquoi j’ai fondé l’association européenne Eurojeunesse au sein de laquelle nous œuvrons pour être un exemple, non seulement, pour notre jeunesse locale mais également un précurseur pour toute la jeunesse du monde, dans un intérêt qui se veut général quant à l’avenir de notre société. Nous offrons la possibilité aux jeunes de voyager pour découvrir, apprendre et comprendre le monde dans lequel ils vivent.
De part et d’autre de nos frontières européennes, nous aspirons avec passion et nous œuvrons avec acharnement à ce que notre monde, si désolé par les crises, les conflits et les guerres, trouve la paix, la solidarité et le développement. C’est avec une intime conviction et une forte volonté qu’ensemble nous pouvons y parvenir.
Tout comme Jean Jaurès qui disait: « C’est en allant vers la mer que le fleuve reste fidèle à sa source », je crois profondément que l’Universalité des valeurs pouvant être communément partagées par toute l’Humanité tel que le principe démocratique, les Droits de l’Homme ou encore le pluralisme peut unir, sans exceptions et sans se tromper, toutes les nations autour d’un même projet de société.
C’est en ayant conscience et en connaissant le prix de la valeur de notre Liberté que nous offrons, au sein d’Eurojeunesse, les moyens et les outils nécessaires à l’élaboration d’un idéal de société, nous permettons à notre jeunesse d’être acteur entreprenant et agissant pour son propre avenir. C’est pourquoi je voudrais porter le projet Eurojeunesse le plus haut et le plus loin possible, défiant le temps et l’Histoire. Voilà mon rêve, le plus cher, et je m’y emploie.  »

Mohamed, 25 ans, étudiant en Droit et Affaires internationales, président de l’association Eurojeunesse à Montpellier

………………………………………………………………………………………….

12742517_227734497569116_7688613540326358826_n
« Mon rêve est plutôt simple mais je pense que si je le réalise il sera le résultat d’une vie bien accomplie. Je souhaiterai perpétuer une existence heureuse accompagnée d’une entourage aimant, bienveillant et toujours présent, en me satisfaisant du nécessaire et en restant en bonne santé. Ce bonheur passe également par la liberté de mes choix, de mes envies, la réalisation de ce qui me passionne actuellement. »

Lucie, 20 ans, étudiante en diététique à Toulon

…………………………………………………………………………………

« Mon rêve, simple, amener mes enfants, les accompagner aussi loin que je le pourrais afin qu’eux puissent réaliser leur rêves, quel qu’il soit, pourvu que cela les rendent heureux. »

Jean Michel, 51 ans, Cadre technique à Mulhouse

………………………………………………………………………………………….

« Mon rêve depuis que je suis toute petite est de faire du spectacle. C’est la gymnastique qui m’a mis sur la voie de la scène. Etant dans le métier artiste de cirque depuis peu, je commence à toucher du doigt ce rêve qui est de vivre de ma passion pour la scène et de faire connaître mon art au monde entier. »

Agathe, 24 ans, artiste de cirque

………………………………………………………………………………………….

« Mon rêve à moi, c’est que le monde n’ai plus peur du mot handicap !
Que la différence devienne la normalité. »

Angèlique, 41 ans, Aigues-mortes

………………………………………………………………………………………….

« Mon rêve serait que la paix et l’égalité demeurent sur terre et que chacun partagent des idées et des gestes solidaires. »

Elona, 16 ans, lycéenne au Vigan

………………………………………………………………………………………..

« Un petit coucou à ceux qui soutiennent Sème un rêve. Mes rêves d’enfants les plus fous étaient d’être une star, de faire des études supérieures à l’étranger, d’entrer à l’Université de Miami en Floride et de devenir un excellent basketteur.
Je souhaitais aussi faire le tour du monde et construire un grand centre d’accueil pour les personnes vulnérables (les enfants des rues, les démunis, les orphelins, les plus âgés…). Malheureusement, je n’ai plus espoir en ces rêves depuis que mon père est décédé. J’ai dû abandonné mes études à l’ université faute de moyens financiers afin de permettre à mes sœurs et mes frères de suivre leurs scolarités.
Je rêve désormais d’un monde épanoui ou l’ Humain est la première ressource et la première richesse au centre de tout développement. Je souhaite que nous puissions réussir à éduquer les populations sur des valeurs humaines et sur la responsabilité environnementale. Je rêve d’une justice sociale pour tous. C’est pour cela que j »ai créé l’association Jeunesse et Humanité afin de promouvoir le volontariat, la responsabilité, l’égalité des genres, la diversité et un respect de l’environnement.
Soyons solidaire pour qu’ensemble nous apportons nos pierres à l’édifice d’un monde meilleur. »

Kole, 27 ans, Président de l’association Jeunesse et Humanité, Noutivou (Togo)

………………………………………………………………………………………

« Mon rêve est de devenir architecte. Mais pas n’importe laquelle. Je souhaite devenir une architecte humaine, ayant du contact avec les gens pour aider les populations. Je souhaite travailler dans l’eco conception. Je veux appliquer l’architecture à des fins sociales et culturelles variées. Mon but ultime est de pouvoir effectuer des projets humains qui permettront à tout type de personne de vivre dans un environnement descend et harmonieux. Je souhaite créer des habitats dans lesquels les individus pourront cohabiter, partager et profiter pleinement des choses simple de la vie courante. Je veux ramener les individus à leur racine. Je souhaite parcourir les pays et les différentes cultures, découvrir, apprendre des hommes et créer des structures à leur image. Je veux aider les populations je ne cherche pas la gloire ou le succès mais simplement la reconnaissance des gens pour qui je pourrais travailler et pouvoir voir le bonheur dans leurs yeux. Voilà un projet qui me tient à coeur et que je rêve de réaliser. »

Claire, 21 ans, étudiante en design d’espace

………………………………………………………………………………………

12654471_223487181327181_8039535179100539940_n

« Depuis mon plus jeune âge, je rêve de devenir un super Héro, un Agent secret, un demi-dieu. Je me suis vite rendu compte que le seul moyen de réaliser mon rêve était de devenir Artiste. Au fil du temps, différentes expériences m’ont permis de me rapprocher de ce rêve. J’espère désormais que cela va continuer et que j’aurais de nombreuses opportunités de travailler, en tant que cascadeur, comédien ou danseur acrobate, dans des films, spectacles ou même des comédies musicales pour vivre de ma passion et faire le tour du monde, tout en restant un enfant. »

Bryan, 19 ans, étudiant en STAPS à Montpellier


12662435_223021878040378_1718047019394863863_n

« Mon rêve serait que les gens puissent s’aimer tout simplement et se respecter. »

Marina, 37 ans, assistante sociale


12631431_222605521415347_6484751346116184910_n

« Mon rêve serait que le monde actuel tourne autour de trois valeurs oubliées de tous, la paix, le respect et la solidarité ! »

Enzo, 17 ans, étudiant en bac pro accompagnement, soins et services à la personne à Montpellier


12669459_221508448191721_4970297062015175974_n

« Cela fait 16 ans que je pratique la gymnastique artistique féminine, depuis quelques années mon club a commencé à faire des spectacles de gym danse dans des campings l’été et dans une salle de spectacle en novembre. Maintenant mon rêve est de pouvoir continuer à me perfectionner dans cette discipline qui est aussi ma passion et en faire ma profession, en créant au sein du club une troupe professionnelle qui tournera partout en France et qui sait peut-être plus loin… »

Mathilde, 20 ans, étudiante en biologie et écologie à Montpellier


12592447_10208407229084139_306614744008934400_n

« Mes rêves sont plutôt simples mais comme dit le proverbe les choses les plus simples sont souvent les meilleures. Ils se résument à l’accomplissement d’une vie remplie de bonheur, d’aventure de rebondissement, nous n’avons qu’une seule vie il faut donc en profiter. L’acquisition de ce bonheur passe par le rêve, je rêve donc de continuer à avoir une vie heureuse entourée de mes proches et de mes amis qui me sont très chers et sans quoi on ne pas partager ces rêves. Egalement je rêve de pouvoir pratiquer le métier qui me passionne c’est-à-dire œnologue, si j’en ai la possibilité à l’étranger ainsi ma vie sera comblée. »

Cloé, 20 ans, étudiante en oenologie à Montpellier

………………………………………………………………………………….

12439003_218602335148999_8679958893327003548_n

« Mon rêve à moi est un rêve d’enfance. A sept ans lorsque l’on nous demandait quel métier nous aimerions faire plus tard, je répondais : « Astronaute !». J’avais déjà la tête dans les étoiles ! Malgré ma passion pour l’Espace et ses mystères, je ne suis pas allée jusqu’au bout de ce rêve, sûrement lorsque que je me suis rendu compte qu’avant de monter dans une fusée il fallait avoir une logique mathématique sur-développée… Il n’empêche qu’aujourd’hui je me pose toujours autant de questions dont, la plupart, l’Univers est le seul à pouvoir y répondre… Alors mon rêve le plus fou serait de faire un tour de l’autre côté de la stratosphère pour pouvoir tenter de trouver des réponses ou à défaut d’admirer de mes propres yeux la grandeur du cosmos qui me fait rêver depuis longtemps. »

Déborah, 20 ans, étudiante en comptabilité et gestion à Montpellier


10314753_218050535204179_8320605241978105272_n

« Mon rêve n’est pas unique, il englobe une multitude d’envie, d’espérance pour ma vie future comme réussir à associer à ma vie professionnelle mes centres d’intérêts ou encore atteindre une vie sereine afin de pouvoir apprécier sans stress importun chaque petit moment de bonheur et le savourer à pleines dents. Et saisir chaque opportunité pour découvrir les merveilles de notre monde.»

Emilie, 21 ans, étudiante en Histoire de l’Art à Montpellier


12642459_217536471922252_4337585425845003843_n

« Je souhaite devenir danseuse professionnelle et voyager autour du monde grâce à mon art. Donner du bonheur aux gens, les faire vibrer, voir des émotions dans leurs yeux et apprendre d’eux pour enrichir encore plus ma vie. Partager et apprendre différentes techniques, styles et approches de la danse avec toute sortes de personnes. »

Violette, 19 ans, étudiante en danse, Montpellier

…………………………………………………………………………………………..

12439322_214925895516643_8832234814463967913_n

« J’ai comme rêve de bien réussir mes études avec les moyens qu’on a et puis de prendre en main le développement de mon pays en aidant les autres le plus possible. »

Tantely, 22 ans, étudiante à Madagascar